La complémentarité Wauters/B.Pack

 

En 2002, Wauters rachetait B.Pack en Bourgogne, dernière création cartonnière française. Le site de Bourgogne et le site de Villebon-sur-Yvette venaient ainsi se compléter.

Ce fût surtout la rencontre entre 2 hommes, Jean-Michel Beurier, Directeur Général de B.Pack et Jacques Wauters, Directeur Général de Wauters qui partagent une vision commune de leur métier. Même philosophie, mêmes valeurs humaines, l’alliance entre ces 2 cartonniers était une évidence.

Depuis lors, le groupe Wauters soigne ses deux unités de production avec la même attention et le même esprit d’avant-garde, technicité égale, traitements logistiques et financiers consolidés.

La genèse d’une belle aventure humaine 

 

Lorsque B.Pack cherche de nouveaux investisseurs, en 2002, la rencontre avec Wauters sonne juste. « Nous avions vu d’autres investisseurs potentiels, se rappelle Rachel Praicheux, Présidente du site B.Pack, mais la rencontre avec Wauters a été décisive. Nous étions déjà admiratif de leur travail mais nous avons surtout retrouvé le même esprit convivial et les mêmes valeurs humaines. Je me souviens que nous sommes allés déjeuner après la visite de l’usine et l’entente entre Jean-Michel et Jacques a été immédiate ! » 

De son côté, Wauters a rencontré B.Pack suite à la suggestion d’une de leur cliente.

« Nous n’avons jamais eu la volonté de faire grossir notre entreprise par croissance externe, précise Eric Wauters, Président de Ch-Wauters et fils. Nous avons rencontré B.Pack sans arrière-pensée. Notre motivation à reprendre B.Pack a clairement été la rencontre avec Jean-Michel et notre vision commune du métier. Nous avons retrouvé chez B.Pack, notre esprit familial, la proximité, la fabrication française. Nous apportons la même attention au détail, la même exigence à chaque projet.

On s’est rendu compte que les 2 entreprises étaient aussi très complémentaires au niveau du parc machines. Sur le site de Villebon, nous faisons du grand format et des grandes séries. Avec B.Pack, nous avons trouvé notre alter-égo, mais en demi-format ! »

Wauters et B.Pack se retrouvent également dans leur volonté d’investissement et d’innovation. Cette recherche commune a permis de développer de nouvelles solutions comme les encres bio-sourcées ou la peinture sur tranche.

Et, les 2 sites se sont toujours dotés d’équipements à la pointe de la technologie et de manière équitable : après l’installation d’une nouvelle offset en 2020 sur le site de Couches, une nouvelle presse est également en cours d’installation sur le site de Villebon.

Un collaboration fructueuse

La complémentarité des équipements entre les 2 sites a permis de répondre aux différentes demandes des acteurs du luxe.

Ainsi, les petites séries et les petits formats sont réalisés à Couches tandis que les grandes séries et les grands formats sont réalisés à Villebon.

« Nous pouvons accompagner le produit tout au long de sa durée de vie, explique Eric Wauters, du lancement avec de grandes quantités à la phase de maturité, quand les quantités diminuent. Et inversement, nous pouvons passer d’une petite série chez B.Pack à une grande série chez Wauters lorsque la demande est plus forte. Nous partageons nos savoir-faire entre les 2 sites, réutilisons les outils etc. Les clients y ont tout de suite vu leur intérêt. »

« Cela nous permet de répondre à un éventail de demandes de la part des marques, ajoute Rachel Praicheux. Nous pouvons à la fois réaliser les étuis parfums, produits dérivés, échantillons, maquillages, soins… »

Que la production soit réalisée chez Wauters ou chez B.Pack, le groupe garantit le respect des mêmes critères de qualité et du même rendu final.

« Nous avons bien-sûr des garants en interne qui travaillent sur les 2 sites afin de transmettre les éléments techniques, la méthodologie et pour former les équipes de la même façon, complète Rachel Praicheux.

Nous avons également investi dans des outils similaires pour les 2 sites :

une imprimante d’épreuvage Epson pour les sorties couleurs

un Measure Color qui permet à la fois de mesurer la spectrocolorimétrie (quantité d’encre imprimée sur la feuille) et de mesurer une couleur par rapport à une cible (cercle chromatique). Cela nous permet de définir avec un client le Delta E autorisé, c’est-à-dire notre marche de manœuvre autour de la couleur cible. Ces données sont très précises et permettent d’avoir une référence commune entre le client, le site de Villebon et le site de Couches. »

Au plaisir de vous recevoir en Bourgogne ou en région parisienne,

Les équipes (masquées) de Wauters et B.Pack

 

 

Le marquage à froid par Wauters

Le marquage à froid par Wauters

« Orfèvres du packaging » … depuis 1909, la dorure est au coeur de l’histoire de la maison Wauters. Aujourd’hui, cette signature s’exprime au travers d’un nouvel investissement et d’un nouveau savoir-faire, technique et innovant, qui ouvre de nouvelles perspectives au packaging.

lire plus
Pascal Deleligne, Responsable expédition

Pascal Deleligne, Responsable expédition

1- Quel est votre métier chez Wauters ?
Je suis responsable expédition ce qui consiste à gérer les entrées et les sorties de produits finis et à gérer les stocks informatiquement. Concrètement, je prends la prise de rendez-vous chez nos clients et j’organise les livraisons.

lire plus