Glossaire
du cartonnage

Termes pré-presse

PAO Publication Assistée par Ordinateur

BAD Bon À Découper : Réalisation dans le support carton validé d’une découpe unitaire sur table traçante reproduisant fidèlement les filets rainants et coupants d’une forme de coupe industrielle. Ce BAD doit être conforme au dimensionnel client.

BAG Bon À Graver : Employé à tort de nos jours (la photogravure n’étant plus un art mais une industrie …) Accord du client sur le document d’exécution par signature numérique reprenant l’intégralité du process de fabrication et engageant sa responsabilité.
Cette étape engagera le lancement des outillages (Plaques Offset, Cyrel de vernis, Clichés, forme de coupe…)

FOND PERDU Partie d’impression tombant à la coupe permettant d’absorber les tolérances de découpe sans créer de vides de décor.

TIRELLE DE TEINTE (Vient de la confection, échantillon de tissu…) Recherche de teinte en laboratoire présentée sur le support carton retenu par le client. Etape de développement permettant de préparer le BAT.

CTP Computeur to Plate : Machine permettant de « développer » les plaques d’aluminium destinées aux machines offset en supprimant les anciennes phases de fabrication des films et montage

BAT : Bon A Tirer Validation en présence du client du démarrage de production (Majoritairement en Offset pour notre secteur d’activité)
C’est sur ce justificatif que devra être aligné le « Tirage » (Appelé aussi Bon à Rouler).

Termes du carton

DÉLAMINAGE Couches du carton qui se séparent l’une de l’autre

ENFONCEMENT Impact / déformation de(s) couche(s) du carton sans pour autant le traverser

GC1 Désigne un carton fabriqué à partir d’une pâte mécanique : intérieur bois / verso blanc. Carton également appelé « couché tout bois blanc ». Recto couché blanc – intérieur bois – verso blanc

GC2 Désigne un carton fabriqué à partir d’une pâte mécanique : intérieur bois / verso bois. Carton également appelé « couché tout bois ». Recto couché blanc – intérieur bois – verso bois

GD Désigne un carton constitué de fibre recyclée

GZ Désigne un carton fabriqué à partir d’une pâte chimique blanchie. Carton également appelé « pure cellulose »
Recto couché blanc – intérieur blanc – verso blanc ou couché

GRAMMAGE Poids par m2

IMPURETÉS COUCHE Tâches ou particules de n’importe quelle couleur pouvant provoquer un relief à la surface du carton

MAIN DU CARTON Rigidité du carton

Termes de pelliculage

PELLICULAGE Procédé consistant à appliquer à l’aide d’une pelliculeuse ou machine de pelliculage un film sur une surface carton => film métallisé ou film transparent (brillant, mat, satiné)
Ce film est encollé avec une colle à base d’eau (ou possibilité de colle solvantée)

ASPECT GRIS Petit point gris sur toute la surface de l’étui

CORDAGE (DÉFAUT DE PELLICULAGE, STRIES) Lignage de la pellicule suite à une impureté dans la colle qui s’est reportée sur le cylindre d’encollage

MANQUE DE MÉTALLISATION Tâche sans effet métallique, la couche de polyester de la pellicule est cependant présente

PEAU D’ORANGE Pelliculage qui n’apparaît pas parfaitement tendu, petites zones qui font ressembler la surface de la pellicule à de la peau d’orange

PELLICULAGE MARBRÉ Pelliculage qui n’apparaît pas parfaitement tendu, petites zones de contraste différent qui font ressembler la surface de la pellicule à du « marbre »

Termes d’impression

OFFSET Technique d’impression à plat utilisant une plaque de métal. L’encre est reportée sur le papier par l’intermédiaire d’un cylindre en caoutchouc mouillé, appelé le Blanchet. L’offset est basée sur la répulsion réciproque de l’encre et de l’eau
Seules les parties grasses impriment. Provient de l’anglais « set off » (transfert)

SÉRIGRAPHIE Technique d’imprimerie qui utilise des écrans interposés entre l’encre et le support avec une dépos d’encres ou vernis supérieure à l’offset

FAIBLE AU GRAPHISME Petite surface pour laquelle l’impression d’un texte, logos ou graphisme est partiellement absent

IMPRESSION BOUCHÉE Concerne des lettres de texte, logos ou graphismes de dimensions réduites dont les parties sont normalement « évidées » et ici anormalement imprimées

IMPRESSION ENGRAISSÉE Concerne des lettres de texte, logos ou graphismes dont l’épaisseur est plus importante que celle prévue dans le fichier graphique

IMPRESSION FANTÔME Texte, logo ou graphisme imprimé avec une seconde fois avec la même couleur mais d’intensité très faible

MACULAGE Provoqué généralement par le frottement d’un verso sur un recto faisant ainsi apparaître des traces d’encre orientées verticalement

PÉTOUILLE Petit défaut généré en impression (manque ou tâche)

SÈCHE Nombreux petits points de couleur provoqué par un déséquilibre eau / encre pendant l’impression offset

VOILAGE Aplat de couleur de très faible intensité présent sur tout l’étui provoqué par un déséquilibre eau / encre pendant l’impression offset

ZONE (CHEMINÉE) Surface (de dimension aléatoire) dont la couleur est de contraste différent du reste

Termes de dorure, marquage à chaud ou de gaufrage

DORURE (MARQUAGE À CHAUD OU MAC) Opération qui consiste à transférer à chaud un film métallisé ou non sur support compatible sous forme de décor ou de texte à l’aide d’un outil de marquage (appelé fer à dorer)

ESTAMPAGE Procédé permettant l’obtention d’un motif en creux sur une matière à l’aide d’un bloc gravé et de contrepartie

GAUFRAGE Procédé permettant l’obtention d’un motif en relief au moyen d’un bloc gravé et de sa contrepartie en relief

MANQUE Petite surface pour laquelle le marquage à chaud d’un texte, logo ou graphisme est partiellement absent

MARQUAGE À CHAUD ENGRAISSÉ Lettres d’un texte ou logo dont l’épaisseur est plus importante que celle prévue dans le fichier graphique

MARQUAGE À CHAUD FLAMMÉ (BRÛLURE) Petits points de marquage à chaud présents sur les graphismes marqués à chaud

MARQUAGE À CHAUD FRISÉ Contours des graphismes marqués à chaud qui apparaissent dentelés à la loupe

MARQUAGE À CHAUD GALBÉ Aspect identique à un gaufrage sur un marquage à chaud, mais le relief est ici réalisé par la conception des outils de marquage à chaud

MARQUAGE À CHAUD INCRUSTATIONS Poussières, fils de rubans « emprisonné » dans le marquage à chaud ; peut être provoqué par un défaut sur les outils de marquage à chaud

MARQUAGE À CHAUD PIQUETÉ Petits points de marquage à chaud présents sur les graphismes marqués à chaud

POUDRAGE (PAILLETAGE) Poussières de rubans de marquage à chaud

Termes de découpe

DÉCOUPE Opération de transformation au cours de laquelle une plaque de carton est rainée et découpée selon les contours d’un dessin, au moyen d’une forme plane ou galbée comportant des filets

FILS DE DÉCOUPE Cheveux d’ange / fils / cheveux => défaut de coupe

FREIN (GRAIN DE RIZ) Petit rainage sur la languette supérieure qui est l’un des éléments permettant la tenue de la fermeture d’un étui

MI-CHAIR Trace de pliage à côté et presque parallèle au rainage de la patte de collage

POINT D’ATTACHE Protubérance de carton se trouvant sur le pourtour de l’étui (présence indispensable afin que les étuis soient maintenus au squelette pendant la découpe)

POINT DU JOUR (LUMIÈRE) Espace entre le rabat intérieur supérieur ou inférieur et le facing (avant ou arrière) qui permet de laisser insérer la languette du rabat supérieur

RAINEUR (RAINAGE) Déformation de la matière afin de faciliter le pliage de l’étui lors de sa mise en volume

RAINAGE ÉCLATÉ La couche verso du carton est craquelé au niveau du relief du rainage (verso du carton)

RAINAGE INCOMPLET Rainage dont la longueur prévue est incomplète

VERROUILLAGE (CROCHETAGE, PATTE AMÉRICAINE) Système de fermeture qui permet d’éviter tout ouverture du rabat

Termes de collage

COLLAGE Opération de transformation consistant à assembler un étui par l’intermédiaire d’une colle

DÉFIBRAGE Action qui permet de vérifier la tenue d’un collage en séparant les 2 parties collées (patte de collage)

FAUX PLI Défaut représenté par le fait d’un pliage colleuse à côté du raineur

GLAÇAGE Étui qui se décolle facilement malgré la présence de colle sans qu’il n’y ait de défibrage du carton

PERFORATION DANS LA PATTE DE COLLAGE (GUILLOCHET) Petites perforations (découpes) effectuées dans la patte de collage pour favoriser le collage de l’étui

POINT DE COLLE Goutte de colle dont la position est aléatoire sur les faces de l’étui et pouvant empêcher la mise en volume de ce dernier

QUEUE DE BILLARD (APLOMB QUEUE DE BILLARD) Travers de collage au niveau de la patte de collage (visible lorsque l’étui est assemblé

Autres Termes

ABRASION Traces de frottement provoquées par le mouvement des étuis lors de leur transport en camion

CODE ECMA European Carton Makers Association

L’ECMA énonce les 3 dimensions d’un cartonnage une fois mis en volume dans l’ordre suivant : A x B x H

IMPOSITION Représentation des étuis sur une feuille

POSE Emplacement d’un étui sur son imposition (représenté par un numéro)

REPÉRAGE S’emploie pour signifier la parfaite juxtaposition de techniques donnant une image parfaite ou la superposition d’un gaufrage avec l’impression ou la dorure => défaut de positionnement

TRIPTYQUE Fourchette de teinte comportant un standard de référence, ainsi qu’un mini et un maxi acceptés

TUILAGE Terme désignant une courbure de l’étui dû au déséquilibre de la teneur en humidité de ses constituants ou d’une tension trop importante du film de pelliculage => phénomène qui se génère dans le temps

BOITES PLIANTES COLLÉES COURANTES

A = Parallèle de la Charnière du Couvercle
H = Parallèle de la Patte de Collage
B = L’autre

Schéma et termes d’un étui