Portrait Eric Wauters,
président

 

 

1 – Quel est votre métier chez Wauters ?

 

« Sur le papier, je suis président. En réalité, mon rôle c’est de pressentir le packaging de demain. Essayer de prévoir l’évolution des attentes, de la notion même de luxe, le développement de nouveaux marchés… puis imaginer comment Wauters va permettre d’accompagner ce mouvement. Anticiper, identifier les innovations, armer le groupe Wauters, pour transformer l’entreprise, pour qu’elle puisse continuer de répondre aux besoins des clients, de façon flexible, réactive, évolutive. Notre métier a beaucoup changé. On est depuis longtemps en pleine transformation et elle s’accélère. Les savoir-faire évoluent et des technologies sont abandonnées au profit d’autres, les hommes doivent être accompagnés pour s’adapter à de nouveaux métiers. Aujourd’hui on forme dans la polyvalence. C’est indissociable de l’innovation. »

 

2 – Qu’aimez-vous dans votre métier ?

 

« Ce que j’aime, c’est fabriquer des étuis. Faire de la recherche, de l’innovation, créer des choses qui n’existaient pas, travailler avec les clients et avec les fournisseurs, développer des nouveaux produits. C’est ce qu’on a fait avec les encres biosourcées par exemple. Ma mission aujourd’hui est plus éloignée du terrain, mais vise à garantir cette capacité d’innovation, d’apporter à l’entreprise les moyens de se transformer, pour la garder compétitive et toujours tournée vers demain.
Dans un autre registre, ce que j’aime aussi, c’est être au contact des gens. Les clients, leur expliquer notre métier, les former. En interne aussi. La plus grande valeur d’une entreprise, ce sont ses hommes et ses femmes. Ce sont eux qui détiennent le savoir-faire, ce sont eux qui sauront tirer le meilleur de l’innovation technique. Eux encore, qui trouvent et travaillent des solutions. Sans les hommes, les machines ne servent à rien. »

 

3 – Quel projet vous a particulièrement marqué ?

 

«  Le Lancement d’un nouveau parfum, dont je ne peux parler. On s’est dit qu’on ne pourrait jamais le sortir. Que ce qui était demandé était infaisable. De la dorure intérieure extérieure, la pression des outils déformait complètement les fibres du carton, il a fallu trouver des solutions pour sortir les produits de façon industrielle. C’était un énorme challenge. Le produit paraît extrêmement simple, alors qu’il est extrêmement technique. Le luxe, c’est ce que l’on ne voit pas. J’adore travailler sur cet angle mort qui fait tout. »

 

4 – Qu’est-ce qui fait la manière de Wauters ?

 

« Juste de se dire que rien n’est impossible ! Les clients le savent, les équipes le savent, Wauters ne refuse jamais la difficulté. On ne se met pas de barrière, on sait qu’on va y arriver. On retrousse nos manches, on fait travailler nos méninges et on essaie. »

 

Le marquage à froid par Wauters

Le marquage à froid par Wauters

« Orfèvres du packaging » … depuis 1909, la dorure est au coeur de l’histoire de la maison Wauters. Aujourd’hui, cette signature s’exprime au travers d’un nouvel investissement et d’un nouveau savoir-faire, technique et innovant, qui ouvre de nouvelles perspectives au packaging.

lire plus
Pascal Deleligne, Responsable expédition

Pascal Deleligne, Responsable expédition

1- Quel est votre métier chez Wauters ?
Je suis responsable expédition ce qui consiste à gérer les entrées et les sorties de produits finis et à gérer les stocks informatiquement. Concrètement, je prends la prise de rendez-vous chez nos clients et j’organise les livraisons.

lire plus