Portrait Frédéric
Responsable conducteur pelliculage

 

1 – Quel est votre métier chez Wauters ?

 

Je suis responsable conducteur pelliculage sur le site bourguignon B.Pack. Cette étape consiste à déposer l’effet métallisé sur l’étui avant le passage de l’offset. On parle de transfert de métallisation.

Nous sommes actuellement en pleine transition sur ce poste car nous venons d’investir dans un nouveau module plus écologique : ce module permet de ne pas déposer le plastique lors du transfert de métallisation sur les feuilles de carton. Jusqu’à présent, nous déposions le polyester métallisé (PET plastique + métallisation) pour donner l’effet métal en all-over. Grâce à ce nouveau module, nous ne déposons donc que l’effet métallique (la métallisation), le plastique est retiré, récupéré et recyclé.

 

2 – Qu’aimez-vous dans votre métier ?

 

J’apprécie particulièrement la polyvalence : je suis responsable conducteur pelliculage, mais nous avons développé la polyvalence, je peux ainsi également être conducteur offset, dorure…

Ces nouvelles compétences acquises m’ont permis d’évoluer au sein de l’entreprise et de développer une agilité. On me donne la chance d’apprendre encore, même à 50 ans !

 

3 – Quel projet vous a particulièrement marqué ?

 

Je suis très investi dans ma nouvelle mission concernant le transfert de métallisation. C’est un enjeu majeur pour le secteur de la Parfumerie/cosmétologie car le plastique sera interdit sur les étuis.
Le polyester, et par conséquent la couche plastique qui la compose, était déposé sur toute la feuille.
Nous sommes encore en phase de test, mais les résultats sont déjà très satisfaisants. C’est un savant dosage entre différents paramètres : les nouvelles bobines qui remplacent le polyester classique, la colle, la chauffe de la machine… L’exigence de qualité est toujours la même !

Le site de région parisienne va également se doter de ce module dans les prochains mois et de notre côté, nous nous équipons d’une nouvelle offset avec un module de laminage à froid fin 2023.
Sur les 2 sites de production, les effets métalliques pourront se faire sans plastique, que ce soit en laminage à froid ou en transfert de métallisation, le process de marquage à chaud étant déjà sans plastique. 

 

4 – Qu’est-ce qui fait la manière de Wauters ?

 

C’est une entreprise familiale et humaine.
On nous donne la parole et on nous fait confiance. La polyvalence est ici une valeur clé, on est formé et on nous donne les moyens d’évoluer. C’est un enrichissement permanent.

L’ambiance est très collaborative, d’autant plus qu’au sein de l’usine bourguignonne, nous nous connaissons tous, même en dehors du travail. Nous avons créé une association dans laquelle je suis trésorier et nous organisons des événements et des sorties pour les collaborateurs. Un vrai esprit d’équipe ! 

Communication sur notre démarche RSE – Rapport 2023

Communication sur notre démarche RSE – Rapport 2023

Nous sommes ravis de vous présenter notre rapport annuel sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) pour l’année 2022. Ce rapport témoigne de l’engagement continu de la maison Wauters à intégrer les enjeux sociaux, environnementaux et économiques au cœur de ses pratiques commerciales.

lire plus
Portrait Yannick, Conducteur façonnage polyvalent

Portrait Yannick, Conducteur façonnage polyvalent

1 – Quel est votre métier chez Wauters ?
Je suis conducteur de machine à l’atelier de découpe du site bourguignon B.Pack.
J’interviens à la fin de la chaîne de production après l’impression et les façonnages de dorure et/ou de gaufrage et avant le pliage /collage.

lire plus